• © Image de We♥It Ah les fanfictions... Ces écrits merveilleux ou tout est possible... Ouais ouais, tout. Vous voulez voir Stella des Winx avec Liam Payne des One Direction, vous pouvez ! Alors certes, certaines sont des petits bijoux mais d'autres... d'autres... *soupir*. Je vous ai donc concocté une petite compil' de tout les trucs drôles et impossibles des fanfictions:

    • Les "oh-je-sais-qu'on-se-connait-que-depuis-quelques-heures-mais" Ça c'est le classique des fanfictions/fictions pour ados: un mec, une fille, le coup de foudre, "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants", fin. C'est le truc le moins réaliste, tu tombe pas amoureux sans connaître la personne, soyons sensés.

    • Les "je-suis-désolée-je-peux-pas-t'aimer". Un classique. Souvent c'est le mec qui court après la fille et cette dernière a "trop de problèmes et sort d'une relation compliquée". Souvent le mec lui dit : "Je sais qu'on se connait depuis quelques heures seulement mais j'ai envie de t'aider". Comme quoi, tout est lié.

    • Le syndrome de la victime. Dans la plupart des histoires à l'eau de rose bien niaises, l'un des deux protagonistes principaux est une victime, rejetée par la société et par l'autre et puis un jour, ô grâce au ciel, il se retrouvent confrontés et l'un va aider l'autre et blablabla et blablabla.

    • Les "je t'aime moi non plus". Celui-ci rejoint un peu le précédent. Souvent dans les fictions bien pourries, les deux personnages principaux se détestent cordialement MAIS sont attirés l'un par l'autre... cherchez l'erreur. (Dans ces cas-là, le mec est le plus souvent un bad-boy qui transpire la virilité avec un corps de rêve et la nana n'est pas dégueulasse non plus >.>')

    • Les "je-passe-de-parfaite-inconnue-à-superstar-parce-que-je-sors-avec-un-mec-célèbre": ça c'est la baaaase des fanfictions, la star rencontre l'amour sur une émission ou un concert et ils tombent follement amoureux l'un de l'autre... Et le mec dit "je sais qu'on se connait que depuis très peu de temps mais..." et la fille pose sensuellement un doigt sur la bouche de son futur namoureux en disant: "non... je ne peux pas... je sors d'une relation compliquée..." alors qu'elle a qu'une envie c'est de le mettre dans son lit. Cochonne va.

    C'est sur ce petit dialogue fort intéressant que cet article se termine. Si vous avez reconnu certaines de vos lectures là dedans, n'hésitez pas à me les faire partager, de même que si vous connaissez d'autres exemples de scénarios complètements cons, allez y. Tout ça est bien sûr à prendre au second degré, même moi j'avoue que parfois j'en lis des fictions comme ça...

    Bisous baveux ♥

    Wea'

     


    35 comments
  •   Haï. Comme promis, je vais vous faire par de mon avis plus "approfondi" sur ce qui s'est passé vendredi 13  novembre 2015. Certes, je vais parler de ces imbéciles de Daesh mais je vais aussi parler de la réaction du monde et des médias concernant cette horrible tragédie.

    Donc, comme vous le savez, le groupe islamo-radical "Daesh" a commandité un attentat vendredi 13 novembre dans la soirée à Paris. Ils ont d’abord frappé près du stade de France, puis dans plusieurs autres endroits de la ville, dans des restaurants et dans la salle du Bataclan. Ces attaques ont fait 129 morts et énormément de victimes. Daesh a tout de suite revendiqué l'attentat en disant, en gros, que c'est la faute du président qui à envoyé des forces militaires en Syrie.

    La réaction du monde entier fut immédiate, la plupart des monuments se sont illuminés aux couleurs de la France et les minutes de silence, hommages, chants et reprise de la Marseillaise furent nombreuses. Le hashtag "PrayForParis" (Priez pour Paris) à été cité un nombre incalculable de fois sur les réseaux sociaux. Le monde entier avait (et a toujours) les yeux rivés vers la France. Ce qui m’énerve moi, c'est les médias; Le monde est choqué, ce qui s'est passé est horrible et ça, tout le monde en a conscience. L'Homme aime le morbide et ça, les journaux, la télé et la radio le savent bien. Au lieu de nous expliquer les causes, les conséquences et les mesures à prendre face à l'attentat, ils nous balances sans cesse les même images et témoignages horribles qui nous rappellent sans cesse ce qui s'est passé. Pensez un peu aux familles des victimes, une fois qu'elles savent ce qu'il s'est passé, vous pensez vraiment que leur balancer les témoignages sanglants des survivants ça va les aider ?! "Ouais j'ai eu une chance inouïe." Et bah quand tu viens de perdre un proche, c'est pas agréable de se prendre la chance des survivants en pleine gueule. Les images on les connait donc stop. Je vais m'arrêter là pour les médias.

    Maintenant j'aimerais parler de Daesh. La peur, la terreur, le sang, la mort, le culte radical, voilà ce que cette "association" cherche à montrer. Je ne suis pas musulmane mais certains de mes proches oui, je peux vous dire que "l'islam" que pratique Daesh est complétement bidon. Le fondement de toutes les religions c'est "la différence est une richesse qu'il faut préserver", pour Daesh, quand t'es différent t'es impur, donc tu dois crever. Un ami musulman s'est littéralement effondré dans mes bras quand il a su. Il m'a dit : "Dans le Coran, il est dit que tous les Hommes sont frères. Tu tues tes frères toi ?!" Sa remarque m'a marquée. Les associations d'islamistes radicaux ne pratiquent pas l'islam mais une forme fausse et "à leur sauce" de l'Islam. Daesh cherche la guerre civile en divisant la population grâce aux préjugés. Ce que Daesh ne sait pas, c'est qu'en tuant "les yeux fermés" comme il l'a fait, la France s'est soudée et à rallié le monde entier à sa cause.

    Pour terminer, j'aimerais dire qu'on ne doit pas vivre dans la peur ou la souffrance. Comment montrer à ses imbéciles que malgré tout ce qu'il font, on se relèvera toujours ? En vivant comme avant. Pas en oubliant, non, mais en vivant avec. En protégeant les plus fragiles et en nous appuyant sur les plus fort. La terreur ne mène à rien. J'ai vu des messages sur Instagram de gens terrifies: "Il y a 9 mois c'était "Je suis Charlie" aujourd'hui c'est "Je suis Paris" et demain ce sera quoi ? "Je suis mort" ?!" Si les gens réagissent comme ça, en étant terrifiés dès qu'ils sortent dans la rue, la vie va devenir un cauchemar. Alors vivez, vivez avec ce qui s'est passé en faisant de cette horreur une force.

    J'aimerais finir cet article en rendant hommage à mon niveau aux 129 personnes mortes dans l’accident, aux familles des victimes, à ceux qui ont vu la mort sans l'avoir subie, et à Diesel, la chienne du Raid qui est morte dans l'explosion de cette p*tain de kamikaze à Saint-Denis. Alors oui, moi aussi, je prie pour Paris.

    Weana.


    5 comments
  • Hey mes petits moutons des plages (la variante de la mort qui tue…vous imaginez des moutons sur une plage, sur une serviette entrain de bronzer ? Si non, vous avez l’esprit bien limité u__u)

    Hier, en faisant mes courses (plus précisément en essayant de sortir du rayon croquettes dans lequel j’étais perdue) je me suis interrogée sur l’amitié virtuelle. En tout cas sur Ekla -puisque je n'ai pas trop d'autres exemples.)

    Cet article n’a pas pour sujet les bloggeuses mais la relation qu’elles entretiennent. Je vais prendre un exemple concret avec deux bloggeuses qui sont très proches ; Poplane & Oween (coucou les filles, si vous passez par là ♥)

    Ces deux (adorables) filles se sont connues en octobre (je crois) et depuis, tout le monde peut observer qu’elles sont très complices ; articles avec des petits chiens sur le blog de l’une, présentations plus que délirantes ect… Enfin bref, tout le monde le sait, elles s’adorent.

    J’avoue que je suis un peu jalouse de la relation qu’elles entretiennent ; sur ekla, j’ai fait de belles rencontres, mais à part avec une personne (que je considère plus comme une sœur maintenant que je la connais bien : Namira), je n’ai pas vraiment de relation comme celle de Poplane & Oween. Je connais des gens sympa à la pelle mais je n’ai pas vraiment cette personne à qui j’ai hâte de parler, à qui je dis tout, que j’ai envie de rencontrer en vrai. Il y avait bien une fille que j’appréciais énormément mais au fond, on est très différentes et je l’a considère plus comme une petite sœur avec du recul et on s’est éloignées… je pense que c’est mieux ainsi de toute façon je me voyais mal la rencontrer en vrai ou lui raconter mes problèmes (bien qu’elle soit adorable, je pense que le grand âge qui nous sépare ne peut le permettre.)

    J’ai beau essayer tisser des liens avec certaines personnes –que je pense pouvoir apprécier- je n’y arrive pas. Peut-être est-ce parce que je fais trop d’efforts ou alors, je ne vais peut-être pas assez vers les gens ? Je n’en sais rien. Enfaite, j’ai remarqué que je ne savais absolument pas ce que les gens pensent de moi ici, sur cette plateforme… Raaah, je trouve ça stressant ! Je fais mon possible pour essayer d’être sympa avec ceux qui viennent me parler (même si, parfois, il arrive que je n’apprécie pas forcement la personne) et je vais vers les autres mais j’ai peur d’être lourde (dans le sens où je gave peut être les gens) ou d’être perçue comme quelqu’un de froid… Je sais que je vous emmerde avec mes questions mais j’aurais besoin savoir ce que vous, –ceux à qui je parle parfois surtout- vous pensez de moi.

    Après, il y a d’autres amitiés fortes comme celles de mes deux pingouins mais c’est l’exemple le plus concret et le plus… « Proche de moi » (je ne sais pas si c’est très clair) que j’ai trouvé.

    En tout cas, j’espère qu’un jour, j’aurais une relation semblable à la leur, ici, sur ekla.

    Sur ce, je vous fait des bisousunpeubaveuxmaispastropsinonc’estdégueu’ sur les joues et je vous dis à bientôt !

    Tchuss’


    68 comments


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux