• yoshi was not amused, wea' non plus.

         

    tw: mention de maladies mentales

    salut :)

    J'ai un peu hésité avant d'écrire cet article, déjà parce que ce dont je vais parler est d'une immaturité sans nom et que j'ai un peu du mal à y croire. Mais finalement ma frustration et mon envie d'hurler à pris le dessus sur mon incompréhension.

    Je me baladais donc tranquillement sur la plateforme, sirotant mon thé à la vanille quand je tombe sur un blog dont l'introduction me laisse un peu perplexe

    Je ne vais pas citer tout l'article mais les rédactrices de ce dernier se revendiquaient comme étant folles et psychotiques.

    Je l'ai déjà dit maintes et maintes fois mais la folie et la psychose sont des maladies mentales. Réelles. Qui touchent réellement des gens. Se vanter/mettre en avant une maladie mentale alors qu'on en a pas, c'est pas "cool". C'est pas "drôle". Tout simplement parce qu'il y a des gens qui sont vraiment touchés par ces maladies mentales, qui en ont souffert, en souffrent et en souffriront peut-être toute leur vie. 

    J'ai l'impression que depuis quelques mois, se revendiquer fou/psychopathe c'est devenu tendance, cool, j'en vois plein des pré-ados qui, souvent influencés par ce qu'ils regardent, se disent que prétendre avoir une maladie mentale c'est sympathique. (Même si c'est pour délirer et qu'ils ne le pensent pas vraiment).

    Moi qui souffre de maladies mentales depuis quelques années, qui vais voir des spécialistes pour essayer de m'en débarrasser, je peux vous dire que c'est ni drôle, ni cool. Et même si ça m'arrive de faire des blagues là dessus, c'est plus un méchanisme d'adaptation (coping mechanism) par rapport à moi et mes propres maladies pour essayer d'aller mieux.

    Alors voir les jeunes débouler en masse sur la plateforme et rabâcher à qui veut l'entendre qu'ils sont pas stables mentalement, ça me fait un peu beaucoup de peine. Et je pense ne pas être la seule que ça touche. Surtout qu'à force d'en voir, on finit par s'y habituer mais imaginez que quelqu'un d'éxterieur et de réellement malade tombe sur ces articles.

    Dans l'introduction qui m'a laissé perplexe, en plus de la mention évidente des maladies mentales (fictives ou du moins surement pas diagnostiquées) de ses rédactrices, ces dernières expliquaient avec aplomb que, je cite:

     "Nous tenons à préciser que nous ne sommes pas responsable de ce que tu lit mais de ce que nous écrivons."

    Cette phrase, je l'ai beaucoup lue sur internet (wattpad notamment uwu) et j'ai du moi-même l'utiliser quand j'étais plus jeune. De puis, j'ai pris du recul sur cette dite phrase et en vrai, je la trouve carrément débile un peu contradictoire.

    J'ai donc commenté sous l'article, laissant mon avis constructif sur ce pseudo-avertissement et la gentille phrase écrite en dessous : "Les gamins traumatisés fermez vos gueules et arrêtez de chialer toute la journée : on vous aura prévenu..."

    Avec un peu de recul, peut-être que la manière dont j'ai formulé les choses était un peu abrasive. Mais pour le coup si on suit leur raisonnement je suis une "gamine traumatisée" (et pas parce que effectivement je chiale beaucoup, ça c'est une autre histoire), mais parce que oui, aussi fou (sans mauvais jeu de mots) que ça puisse paraître, les maladies mentales c'est pas fun, ça laisse des traces et c'est pas agréable de lire le contenu de ce genre de blog quand tu en es atteint.e.

    Surtout qu'il n'y a aucun trigger warning, on sait qu'on doit pas aller chialer et qu'on doit fermer nos gueules mais à propos de quoi ? on sait pas.

    Prévenir en début d'article, ou même à l'accueil, sur un module mis en évidence, qu'il y a mention de maladies mentales via un petit "TW: maladies mentales" (qui peut prendre d'autres formes d'ailleurs), c'est pas bien compliqué et c'était le but de mon commentaire.

    Commentaire qui, ô surprise, a été supprimé quelques minutes plus tard (je m'y attendais un peu à vrai dire, j'avais pris le screen en prévision).

    Pas bien patiente et légèrement énervée, je poste un second commentaire : "c'est pas bien gentil de supprimer un commentaire qui se voulait constructif". Et vous vous en doutez, il a disparu quelques instants plus tard aussi.

    Je décide donc d'envoyer un petit MP à l'une des créatrices du blog (vraisemblablement celle qui me censurait allègrement):

    Je n'ai bien évidemment pas eut de réponse et la miss m'a mise en liste noire. C'est bien dommage, je pensais que mon petit smiley et ma politesse allait ouvrir le dialogue, mais non. :D

    Je reposte donc un commentaire, agrémenté d'un sublimissime meme Yoshi.

    (je m'en remets pas de ce meme, vraiment)

    Je vois ensuite que Mad Hatter, qui avait déjà commenté l'article, le recommente. Je vais donc sur le blog et là, surprise (ptdr, non, pas vraiment), je me suis faite bannir. Pour 5 mois et 12 jours. (see you le 20 avril du coup)

    Je tiens à préciser quand même que j'avais moi-même ban la demoiselle au préalable, elle n'avait pas accès à mon blog principal pendant 30 minutes. Vu qu'elle ignorait avec superbe mes messages, je voulais lui faire comprendre ma frustration. Peut-être que j'aurais pas du, c'était pas giga mature de ma part, et ça lui a surement donné des idées.

    Je contourne le bannissement grâce à une technique ancestrale et vois que le commentaire de Mad Hatter a été supprimé également, le mien aussi, par la même occasion, bye bye Yoshi. (Louis XVI serait ravi de son héritage, vive la censure.) Grand habitué de ce genre de cas, il a la présence d'esprit de prendre un screen (malinx le lynx (www))

     Un peu outrée que ma tentative de communication et mon meme yoshi n'aient pas portés leurs fruits, j'envoie un message à la demoiselle (avec un autre compte, on rappelle que je suis sur la blacklist ewe).

     

    Je force un peu, je mets un peu mon égo de côté et je m'excuse, cherchant quand même à savoir pourquoi mes commentaires si poétiques sont supprimés. Je rappelle encore une fois que j'étais trop fière de mon meme yoshi, parce que merde, yoshi quoi. (j'ai ajouté avoir pris la capture que je cherchais juste à dialoguer uwu)

    Je pense que c'est cette dernière phrase qui la poussée à me répondre puisque j'ai finalement reçu un MP de sa part.

    yoshi was not amused, wea' non plus.

    Excusez moi du coup, je n'avais pas saisi la finesse de son humour décalé. Je m'excuse aussi du fait que mon commentaire n'était pas assez utile pour rester en ligne, la prochaine fois je me contenterais de poster des gifs, ça fera plus avancer la société. 

    Vous savez, dire que c'est de l'humour, c'est pas une carte joker. Les maladies mentales, c'est pas drôle, et balancer de l'humour décalé comme ça sans prévenir (parce que là était le sujet de mon premier commentaire je le rappelle) sur le sujet, ça l'est encore moins.

    Je pense que la demoiselle se rend pas bien compte que ce qu'elle et sa camarade écrit se retrouve sur internet et que c'est lisible par tout le monde et pas uniquement par ceux qui partagent leurs délires de psychose/folie. Je mets ça sur le compte de leur jeune âge et même si le sujet me tend et me trigger énormément, d'un côté je ne peux pas vraiment leur en vouloir.

    Je lui ai donc répondu, essayant de résumer mon propos en 1000 caractères et ça m'a frusté, d'ou cet article.

    yoshi was not amused, wea' non plus.

    Pour conclure, prétendre avoir des maladies mentales, c'est un peu maladroit mais après tout si ça reste en privé, ça ne fait de mal à personne; prétendre ça sur un blog public, sur internet où des jeunes très influençables (encore plus que celles qui postent ces articles) et des personnes effectivement malades peuvent lire, et ce sans avertir le lecteur au préalable, c'est déplacé, ça peut avoir des conséquences.

    Et puis faire l'autruche, être totalement fermé au dialogue, cracher sur la liberté d'expression en supprimant les commentaires (pas malveillants pour un sou) des gens, sous prétexte qu'ils sont "inutiles" c'est vraiment pas terrible non plus.

    Au nom de beaucoup de gamins traumatisés: comme yoshi, we're not amused.

    sur ces belles paroles,

    la bise,

    wea

    « (ancien thème) — 2020(lookbook) - dress up and stay at home, the sequel »

  • Comments

    1
    Monday 9th November 2020 at 19:20

    + 1

    • Voir les réponses
    2
    Monday 9th November 2020 at 23:38

    Tu dis dans l'article que tu as l'impression que c'est la mode en ce moment, mais ce n'est pas le cas. Ca a toujours été la mode. Et j'en suis malheureusement la preuve vivante. Au début que j'étais ici, je me prétendais comme étant une psychopathe parce que j'aimais bien stalk (je le regrette beaucoup maintenant aha). C'était débile et immature. Pourtant, je savais que c'était quelque chose de sérieux mais je ne sais pas pourquoi je faisais ça. (et malheureusement, je ne connaissais pas les TW). Et au final, c'est plutôt paradoxal quand tu sais que par la suite j'ai eu des idées suicidaires, donc dépression pendant de longues années et que j'ai presque un pied dans les TCA. Et que maintenant, j'étudie la psychologie aha.

    Pour la phrase "Nous tenons à préciser que nous ne sommes pas responsable de ce que tu lit mais de ce que nous écrivons." J'ai le cas actuellement avec des amis. Ces amis sont hyper méchants dans leur humour. Ils t'insultent et te sortent le fameux, "c'est pour rigoler". Car ils sont en mode "On est pas responsable de ce que tu interprètes". Mais non en fait. Tu es responsable et c'est à toi de t'adapter.

    Je vais pas commenter sur la partie de Mad Hatter, car oh goss, i hate him (et il le sait, au cas où il passerait ici et lirait mon commentaire), mais soit, il a raison.

    En tout cas, tu as raison d'avoir essayer de leur faire prendre conscience mais je pense que c'est compliqué à un jeune âge. Pour eux, c'est des "délires" entre amis qui deviennent finalement publiques (dans l'espoir de trouver d'autres gens qui partagent ce délire). Au fond, ils ne veulent pas être blessants. Mais je ne pense pas qu'ils aient la maturité pour comprendre. Personnellement, je ne l'avais pas et si on m'avait expliqué ça, j'aurai certainement mal vu la personne car je l'aurai vu comme quelqu'un qui ne sait pas rire de tout et comme quelqu'un qui gâche l'ambiance. Dieu soit loué, j'ai compris en grandissant qu'on ne rit pas de tout et que les gens qui t'expliquent quelque chose ne sont pas méchants. 

    • Voir les réponses
    3
    Tuesday 10th November 2020 at 18:27

    Plus je les connais ces deux-là les deux admins en question plus je les trouve insupportables.

    Franchement X [la première admin que tu as MP] était cool au début mais elle deviens chiante ( d'ailleurs, si tu lis ce commentaire , sache que je le penses) Après pour Y [donc la deuxième qui n'a rien vu] je la trouve plus mature que X.

    J'étais en voc avec Y y a quelques minutes et X a join le salon et a commencé à te critiquer et tout et tout, d'ailleurs c'est là qu'on a vu l'article.

    Je t'assures au fait que Y aurais bien vu son erreur et mis un type warning (et c'est X qui a rédigé l'article d'ailleurs) mais elle n'a rien vu car X a tout supprimé sans rien dire à Y.

    X te trouve susceptible et énervante au passage, alors que Y reste neutre sur ce point.

     

    Au passage, X dit souvent "pour rire" que je suis débile de mettre des petits avertissements en haut d'articles -ou même de ce blog- c''est débile. J'amerai bien raisonner X (Y n'a rien fait) mais je n'y arrive pas ;(

    Le problème c'est que je crois qu’elles ont pris pour exemple les conneries que je faisant en 2018-Fin 2019 qui sont très regrettables ;(

    J'espère qu'un jour X sera raisonnable, et que personne "n'incriminera" Y pour ce qu'a fait sa pote .

    • Voir les réponses
    4
    Wednesday 11st November 2020 at 14:45

    Hé bien je pense que je vais t'appeler maman tu m'as encore appris un truc ,-, J'avais psycopathe dans ma bio jusqu'à maintenant, je savait strictement pas que c'était une malade mentale, merci ducoup.

    X et Y sont "amie" a ma soeur je ne la connais pas personnellement mais en appel on voit bien que X est moins mature que Y. Après je ne les connais pas don ,-,

    Il y a aussi un gros problème sur les gens qui s'auto diagnostique dépressif (en particulier sur insta, tiktok et autre) etand (heureusement) atteinte d'aucune maladie mentale je ne peut pas vraiment leurs expliquer mais non tu n'est pas depressif/iv si tu pleure beaucoup et que tu as des bad mood

    • Voir les réponses
    5
    Thursday 12nd November 2020 at 16:15

    Ow, tu as craqué du coup? :')

    Alooors, pour l'explication au "pourquoi les gosses aiment à se trouver une maladie mentale "importante"?" c'est en fait simple à expliquer!
    Commençons par le début: Tu vois, dans la vie, quand quelqu'un te demande si ça va et que tu réponds "oui", bah... nickel? Rien à redire. En revanche, lorsque tu réponds "non", tu vas avoir une quantité de gens qui vont te prêter davantage attention. Certains ont aussi parfois ce que l'on appelle "syndrome du sauveur". Donc ça rapporte encore plus d'attention. Chouette?
    Ensuite: Tout au long de notre vie on a tendance à recevoir pas mal de marques d'attention négative dans la tronche. Hors, quand on est gosse, c'est la qu'on commence à se construire notre identité propre (bébé on a le mimétisme, en grandissant on commence à ouvrir les yeux et interpréter et plus tard, ado, faire des choix. Ceci est toutefois un schéma généralisé).
    Résultat: C'est ce qui génère cette tendance (qui existe depuis la génération PC/Consoles, donc deux trois décennies me semble) à s'attribuer un problème mental. (je vais vous épargner un pavé sur la perceptions des maux physiques et mentaux mais d'autres paramètres les poussent à faire ce choix de la maladie mentale plus que celle physique).

    En fait, c'est un moyen de se construire ce qui leur semble être une personnalité "intéressante" et surtout "différente des autres gens". Quand on est gosse on a souvent ce besoin de se sentir "à part". Outre attirer l'attention, c'est ce qui leur permet de se créer une identité qui leur plait. Ca arrive super couramment quand on a un gros manque de confiance en soi. :o

    Bref! C'était l'explication logique. Ca ne signifie pas pour autant que c'est forcément pardonnable. :/

    Pour en venir à ma présence sur le blog: j'ai moi même été un peu dérangé par les deux points que tu as cité, mais n'ai pas eut l'audace d'intervenir dans l'immédiat (j'ai une excuse monsieur le juge, j'avais déjà remarqué le manque de maturité et j'en ai marre de gérer des gosses surtout quand le dialogue se fait avec des murs. x)
    PS: Ton Yoshi était parfait pourtant, je ne comprend vraiment pas pourquoi elles n'ont pas saisi cette chance. xD J'aurai personnellement été beaucoup moins fun dans mes propos.

    *tousse* J'aurai sûrement été plus sarcastique aussi en les voyants me sortir leur carte joker "c'est pour rire". On dirait ma soeur quand elle me traite d'attardé ou d'autiste dégénéré ET attardé. "C'est pour rire t'as pas d'humour" ou "bah quoi j'ai raison?". 8) Hum hum. Dois je rappeler que "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde"? Et L'humour peut ne pas exclure le respect aussi.

    Espérons que les miss évoluent et se rendent compte du comportement toxique qu'elles pourraient avoir. o/ Si jamais elles reviennent repenties, soyez chic, pardonnez, et soyez tout beaux tout sages et bisounours. :D

    • Voir les réponses
    6
    Thursday 12nd November 2020 at 18:11

    Selon moi, les filles qui ont écris ça sur leur blog le font seulement pour se rendre intéressantes en mode "Ouais j'suis folle dans ma tête tavu c'est cool" alors que je suis d'accord avec toi, ce n'est pas vraiment drôle pour des personnes qui ont réellement des problèmes.

    M'enfin, je crois savoir qui c'est, mais j'y avais jamais fait attention avant que t'écrives cet article. :v

    7
    Monday 16th November 2020 at 12:29

    J'ai vu de nombreux profils comme ça au cours du temps sur eklablog. Honnêtement j'ai arrêté de m'y intéresser. 

    Peut-être que ça leur passera, peut-être pas... Je trouve ça juste vraiment triste de devoir s'inventer des maladies mentales pour avoir de l'attention sur internet. (Et donc d'énormément vouloir de l'attention sur internet). C'est très peu mature et je comprends que ça puisse blesser des personnes réellement concernées.

    ça me fait énormément penser à Tik tok, où, je trouve, qu'il y a un nombre incroyable de personne qui se présentent avec un TDI. 
    Dans un sens je trouve ça cool de sensibiliser les gens à ça mais comment distinguer les personnes qui ont vraiment un TDI de celles qui "font semblant" pour avoir de l'attention et parce que c'est quand même cool d'avoir plusieurs personnalités au quotidien ?

    Je trouve au final que ça décrédibilise énormément les personnes qui essaient de de sensibiliser à ça parce que c'est réellement ce qu'elles vivent au quotidien. 

    8
    Monday 16th November 2020 at 14:16

    Mad Hatter:

    Du coup oui :')

    J'étais pas allée chercher aussi loin dans mes explications mais c'est super interessant ce que tu dis et, en effet, ça explique beaucoup de choses (même si ça ne les justifient pas).

    De manière générale j'ai horreur du conflit et j'essaye d'être cool et pédagogue quand j'exprime mon désaccord, mais c'est vrai qu'à force de commenter presque toujours la même chose sur le même type de blogs, c'est vraiment lourd. 

    Utiliser la carte de l'humour pour le coup je trouve ça vraiment nul, vraiment c'est une justification claquée au sol et c'est encore plus blessant pour les personnes concernées par les propos en question.

    Je me suis expliquée avec la demoiselle, je pense que le message est passé maintenant. Et puis en passant ça a ouvert les yeux d'autres personnes avec un comportement similaire alors c'est pas si mal :)

    Lewis: 

    Oui, je pense aussi, c'est une reaction assez normale à l'adolescence après tout. Mais pour le coup, en plus de potentiellement heurter ceux qui sont vraiment concernés, elles ne se rendent pas vraiment service en faisant ça.

    Walvys:

    T'as bien de la chance d'être arrivée à t'en détacher, même si j'en ai vu des tonnes passer, ça me trigger toujours autant.

    Oui, je trouve aussi. Je suis une créatrice sur Tik Tok qui a un TDI (elle a une petite dizaine d'alters il me semble) et qui fait des vidéos très cools et bien expliquées pour informer les gens sur ce trouble. Et ses commentaires sont pollués de personnes qui lui disent qu'elle fait semblant, qu'elle a trop regardé Split etc...Et quand tu vois le nombre de personnes qui s'inventent un TDI et des alters (notamment basés sur leurs personnages d'animes préférés, parce qu'attends, imagines t'as Sasuke qui prend le contrôle sur ton corps, c'est tellement cool), bah c'est triste mais c'est dur de dénouer le vrai du faux. 

    Après je pense que la vérité transparait dans leurs propos, le TDI nécessite forcément un suivi psychologique, ne serait-ce que pour réaliser que tu as un TDI, donc les jeunes qui n'ont jamais vu de psy et qui clament haut et fort qu'ils ont ce trouble, c'est très probable qu'ils l'inventent. 

     

    9
    Monday 16th November 2020 at 14:34

    BAHAHA,  c'est honteux.  ça arrive tout le temps,  les gens sont méga ignorants et ça depuis toujours.  ça ne m'étonne même plus.  vraiment.  c'est pareil sur twitter,  sur tik tok ou n'importe quelle plateforme.  en plus c'est vraiment pas la première fois que je vois ça sur eklablog,  je vois qu'une partie de la commu a pas changé.  c'est pas compliqué d'accepter de se faire ' éduquer ' par quelqu'un especially quand ce que tu fais c'est triggering et offensive.  appelez-moi quand les gens sur internet prendront les maladies mentales au sérieux,  arrêteront de romantiser tout ça et arrêteront de s'auto-diagnostiquer pour se donner ' un brin de personnalité ' ou une sorte d'intérêt.  it's not quirky,  nor funny,  lynda.  :v

    10
    Monday 16th November 2020 at 14:37

    @Weana: Je généralise sans doute beaucoup, mais ça me paraît être l'explication à beaucoup de cas de ce genre. :o

    J'ai horreur des conflits aussi, j'essaie de faire de mon mieux pour les éviter mais lorsqu'il s'agit de défendre certaines choses je préfère m'y impliquer. La passivité n'est pas forcément la bonne solution, ou l'attitude à toujours adopter. (j'avoue qu'irl je m'écrase toujours autant, mais sur le net c'est plus facile avec le temps de réflexion/réponse.) o/

    Le joker humour me révolte presque autant que le famoso joker "lol j'ai un pote pédé je peux pas être homo" (fonctionne aussi avec le sens raciste). @-à

    Ah, c'est génial si tu as pu en atteindre d'autres! :o Bien joué du coup!

     

    @Walvys et weana: Je pense qu'en général ça fini par se voir.

    Déjà parce qu'un trouble mental se cultive petit à petit et continuellement tant qu'on ne pose pas un diagnostique clair et y apporte une aide. (dans beaucoup de cas) En revanche dans les fake, ça vient du jour au lendemain et ça a tendance à être "surjoué". Ca peut disparaître tout aussi vite d'ailleurs.  Il a aussi tout simplement le comportement général.
    Quand c'est naturel chez une personne atteinte, il y a des tics récurrents, des émotions liées à ce problème qui sont bien particulières. Alors que du côté fake, bah, ça reste de l'interprétation. Et entre "être" et "interpréter" l'expérience et les différences seront plus ou moins nettes et finiront par être remarquées.
    Par contre je ne suis pas d'accord avec la façon d'en parler: tout le monde vie les choses différemment, et les partage à sa façon. Là où certains en auront honte et préfèreront se taire, d'autres peuvent avoir besoin de le partager pour extérioriser ou juste se sentir compris. :o

    • Voir les réponses
    11
    Tuesday 24th November 2020 at 22:06

    Je voulais écrire un truc mais j'y arrive pas alors je vais juste dire que je suis d'accords 

    12
    Friday 27th November 2020 at 21:11

    C'est en grandissant que l'on évolue, je pense que tout préado voulant attire l'attention/se faire bien voir a littéralement BESOIN de se revendiquer fou/psychopathe/bipolaire et j'en passe.

    J'aurais aimé vouloir dire que c'était mon cas pour montrer à quel point j'étais mature et évoluée waw mais c'était pas le cas

    En espérant que ça les fasse un peu réfléchir (je suis trop candide je crois)

    13
    Thursday 17th December 2020 at 12:10

    J'arrive après la guerre parce que je viens de tomber sur ce blog parce que c'est rare que je tombe sur des gens qui sont agés de + de 14 ans sur ekla, d'ou le problème que ça engendre du coup

    eh oui le collège cette période fascinante ou on est immature et qu'on veut trop être des psychopathe parce que "ohlala j'ai regardé tokyo ghoul je suis trop une tarée yandere hihi je vais manger des gens parce que je suis trop une folle" du coup forcément ça donne des trucs comme (ainsi que des fictions sur des bad boy violent qu'on trouve sur wattpad aussi... pour moi tout ces trucs sont liés vu qu'ils sont écrit par le même type de personne pareil pour les gamines qui sont fan de yaoi et qui en deviennent homophobe parce que, ahah, fétishisation oui)

    Des gamins comme ça, y en a plein sur ekla et sur internet en général, parfois ils grandissent et se rendent compte que vraiment ça allait pas et parfois..... bah parfois non heureusement que c'est plus rare mais parler a des gens de + de 20 ans qui ont l'air d'avoir 13 ans non merci on repassera 

    Perso je suis arrivé sur ekla très jeune vers 10-11 ans puis jusqu'a mes 14 ans c'était a peu près comme ça après ça allait mieux en arrivant au lycée (heureusement) mais pffou j'ai un blog sur les bouquins La guerre des clans qui a une fanbase d'environs 8-14 ans et y a un de mes articles ah mais c'est une classe de 6e a force, bon pas de psychopathe mais juste des gamins qui te disent "jesper que tu va mourir trou du cu " parce que j'ai crotiqué leur livre préféré....

     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: